matière grise

La fiction artistique, un nouveau levier du storytelling !

13 juin 2013

Ce fut, mardi 11 juin, l’un des temps forts de la 1ère Semaine nationale des Hlm : la projection, à la BNF François Mitterrand, des 4 courts-métrages de fiction lauréats du concours « Hlm sur cour(t) », présidé par le cinéaste Abdellatif Kechiche. Le pari était audacieux, le résultat est formidable, et surtout très convaincant si l’on en juge par l’adhésion du public…

« En donnant carte blanche à de jeunes réalisateurs pour illustrer et transmettre les valeurs du « vivre ensemble » dans le tissu Hlm, nous avons fait naître une nouvelle manière de concevoir et de mettre à profit le storytelling », explique Vincent Lamkin, directeur associé de l’agence conseil Comfluence, à l’origine de cette grande opération pour l’Union sociale pour l’habitat, qui fédère l’ensemble du mouvement Hlm.

En portant à l’universel des histoires singulières, qui mettent en scène des émotions sincères ou des regards humoristiques qui prennent racine dans la société, la fiction artistique s’avère un formidable vecteur de valeurs pour emporter l’adhésion. La production de telles fictions, encadrées dans la thématique qu’elles ont à traiter mais libres dans leur inspiration et leur réalisation artistique, ouvrent ainsi de nouveaux horizons dans la façon de déployer des communications sociétales.

Retrouvez l’actualité du concours Hlm sur cour(t) sur le site officiel de la Semaine nationale des Hlm, réalisé par Comfluence.

Le gagnant du concours : les Préjugés anonymes, de Sophie Galibert et Anne-Claire Jaulin.