FigaroVox : «une époque qui divise…»

FIGAROVOX

Pour Vincent Lamkin, cofondateur de Comfluence, deux visions de l'histoire se font face : d'un côté les nostalgiques du passé et de l'autre les adorateurs de l'avenir. Selon lui, cette dichotomie plonge la société dans l'attente d'une synthèse qui permette d'abandonner un état d'incertitude permanente.

"Jamais notre société n'a été autant divisée sur le sens de l'Histoire, et l'idée de progrès, structurante de notre modernité depuis plus de deux siècles, autant en crise. Entre une planète qui étouffe et le transhumanisme comme horizon, difficile de prédire le temps qu'il fera demain."

Découvrez l’intégralité de la tribune publiée dans le FigaroVox  
http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2018/11/13/31001-20181113ARTFIG00189--enracinee-ou-emancipee-ces-deux-visions-de-l-humanite-sont-devenues-irreconciliables.php?redirect_premium

Comfluence ouvre la Speech factory

Avec ce nouveau dispositif, l’agence souhaite accompagner autrement les dirigeants dans la préparation et la valorisation de leurs prises de parole. 

« Sur une année, un dirigeant prend a minima 5 ou 6 fois la parole en public : inauguration, vœux, participation à un colloque, présentation d’un projet stratégique, etc. On peut appréhender ces séquences comme des figures imposées ou bien y voir des occasions de bâtir un leadership, de marquer des points au service de ses combats. C’est notre parti pris, expliquent Vincent Lamkin et Jérôme Ripoull, fondateurs de l’agence Comfluence. Interne ou externe, toute prise de parole constitue une opportunité de convaincre, de créer une dynamique, d’incarner un projet, d’influencer. Cela est vrai pour le "patron" d’un grand groupe comme d’une ETI, d’une fédération professionnelle ou d’une institution. A contrario, cette exposition du dirigeant induit aussi une évidente prise de risques. D’un auditoire manqué au bad buzz sur les réseaux sociaux, les écueils sont réels. »

La Speech factory est née d’un constat et d’une conviction : les différentes composantes d’une prise de parole sont le plus souvent appréhendées de façon segmentée et cloisonnée. « Analyse du contexte et du public, rédaction des messages, scénographie, coaching et training, supports de présentation, viralité et interactions… Tous ces ingrédients d’une prise de parole sont gérés séparément et le plus souvent partiellement, parce qu’ils mobilisent des experts différents, parce qu’ils mixent des chronologies différentes et parce qu’ils sont plus ou moins pris en compte en réalité, analysent Vincent Lamkin et Jérôme Ripoull. Or, ce sont tous ces ingrédients qui vont construire l’impact d’une prestation. Notre approche vise donc à les considérer comme un tout, à les travailler en système, en étroite collaboration avec les directions de la communication, au service d’un résultat tangible. » C’est pourquoi la Speech factory intègre un écosystème d’experts reconnus (journalistes, coachs, sociologues) ainsi que des technologies innovantes.

Comfluence gagne 3 nouveaux budgets

COMFLUENCE GAGNE 3 NOUVEAUX BUDGETS

La France Mutualiste confie à Comfluence ses relations presse ainsi que la conception et l’organisation de son nouveau temps fort institutionnel annuel. L’agence a aussi été retenue pour conseiller l’entreprise dans sa politique de mécénat, développée au sein de sa Fondation.

Les entreprises pour la Cité (ex IMS-Entreprendre pour la Cité) a choisi l’agence pour la refonte du site dédié à la Charte de la Diversité. Comfluence se voit aussi confier une mission de réflexion sur l’architecture de marque de cet écosystème ainsi que l’élaboration d’outils promotionnels de la Charte dans la perspective du lancement de la nouvelle plateforme.
Rendez-vous sur le site : http://www.charte-diversite.com/

Comfluence a également été retenue par Amiens Cluster, qui fédère les initiatives innovantes au sein de la métropole et accompagne des projets entrepreneuriaux de grande ampleur autour du numérique, de l’énergie et de la santé de demain. L’agence, après avoir réalisé un audit, concevra, en particulier, des stratégies évènementielles ambitieuses, destinées à faire rayonner ce grand acteur de l’innovation des Hauts de France, en France et à l’international.

L’Opinion : « ETI, à vos marques ! »

FIGAROVOX

Même si l’on n’en dénombre que 5 800, contre plus de 13 000 en Allemagne, les entreprises de taille intermédiaire constituent une sorte de système nerveux central de l’économie française. Elles produisent aujourd’hui 39 % de notre PIB. Leur vitalité, propice à générer de l’emploi, leur sens de l’innovation, leur ancrage territorial comme leur capacité à exporter sont des atouts majeurs par les temps qui courent.

Pourtant, leur place dans notre économie et dans nos vies ne saute pas aux yeux des Français. Pourquoi ?

Cette semaine, Vincent Lamkin et Jérôme Ripoull, directeurs associés du cabinet Comfluence, répondent à cette question à travers une tribune publiée par l’Opinion.

Découvrez l’intégralité de la tribune ici : https://www.lopinion.fr/edition/economie/eti-a-vos-marques-tribune-vincent-lamkin-jerome-ripoull-162356

La CSRP s’affiche avec Comfluence !

LA CSRP S’AFFICHE AVEC COMFLUENCE !

Pour promouvoir leur métier – essentiel mais méconnu – auprès des Français et interpeller le gouvernement sur la dégradation de leur modèle économique, les entreprises de la répartition pharmaceutique s’affichent avec Comfluence. Les 1 900 camions qui livrent 2 fois par jour les 21 600 pharmacies arborent, depuis le 1er septembre, un message d’alerte.

Le pôle design de Comfluence a imaginé cette publicité, en collaboration avec le pôle affaires publiques qui accompagne la Chambre Syndicale de la Répartition Pharmaceutique.

 La campagne s’inscrit dans une stratégie globale : après un sondage qui a souligné l’attachement des Français à l’égalité d’accès aux médicaments partout et pour tous, puis le déploiement d’une grande opération vers les maires ruraux, cette action élargit la visibilité d’un secteur inquiet des effets négatifs des mesures prises par l’Etat.

L’objectif de cette campagne est bien de préserver le système français de répartition, véritable « pharmacie des pharmacies », qui sert l’intérêt général et reste unique par son efficacité et son efficience.

Timothée Gaget sur Public Sénat

TIMOTHÉE GAGET SUR PUBLIC SÉNAT

Timothée Gaget était l'invité de Rebecca Fitoussi sur Public Sénat.

Face au sociologue Dominique Wolton, il a évoqué les liens entre football et communication politique, mais aussi le Congrès de Versailles, et les déboires judiciaires & financiers du RN (ex-FN).

L’émission "On va plus loin" animée par Rebecca Fitoussi décrypte l’actualité politique, internationale et sociétale.

Pour visionner l'émission : https://www.youtube.com/watch?v=pQIsaGZzpuA