L’art de cultiver l’influence : un pacte pour la PAC !

Comfluence a accompagné les producteurs français de grandes cultures dans leur stratégie d’influence autour de la future Politique Agriculture Commune (PAC). L’objectif : sensibiliser le Gouvernement pour que les orientations défendues par la France soient à la fois ambitieuses et rééquilibrées au profit de tous les agriculteurs de grandes cultures.

Pour les accompagner dans ce combat crucial pour la pérennité de tout un pan de notre agriculture, l’agence a conçu une activation fédératrice comprenant une campagne d’interpellation des pouvoirs publics en social media, amplifiée par une stratégie tactique en relations médias. Une action payante, puisque le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation a pris en compte une large partie des revendications lors de la présentation du Plan Stratégique National de la France pour la future PAC, qui s’est tenue le 21 mai 2021.

Les négociations en cours de la déclinaison française de la future PAC 2023-2027 ont constitué un rendez-vous déterminant pour faire entendre la voix des producteurs de grandes cultures (blé et céréales à paille, maïs, betteraves, oléagineux et protéagineux), regroupés au sein des associations spécialisées de la FNSEA – AGPB, AGPM, CBG et FOP.

Avec un revenu annuel moyen qui plafonne à moins d’un SMIC par an depuis 8 ans, ces agriculteurs ont été laissés pour compte par les précédentes réformes. Ils défendent aujourd’hui le principe d’une PAC basée sur une approche économique équitable et responsable, qui reconnaisse leurs difficultés et l’importance de la filière pour notre souveraineté alimentaire et le rayonnement de la France. 

Comfluence a ainsi accompagné le déploiement d’une campagne d’influence ambitieuse on et off line, pour incarner la mobilisation de tous les producteurs de grandes cultures présents sur Twitter et Facebook auprès des cibles institutionnelles, politiques et médiatiques. Stratégie de contenus articulée autour du #AmbitionPacJuste, cette campagne a suscité près de 1 500 mentions et près de 8,4 millions d’impressions sur le web et les réseaux sociaux en moins d’une dizaine de jours.

En parallèle de cette activation, l’agence a également piloté le dispositif de relations presse de cette séquence, pour amplifier les revendications et maintenir la pression médiatique, à travers la négociation d’interviews dans des supports clés de la presse quotidienne nationale : La Croix, Les Échos, Le Figaro, l’AFP et dans la quasi-totalité de la presse spécialisée agricole.  

Clou de cette mobilisation, la publication d’une « tribune plaidoyer » dans le JDD co-signée par plus de 160 parlementaires appelant à une "PAC créatrice de valeur dans l'ensemble des filières et territoires".